• Sous la domination anglaise


    Diarmaid Mac Murchada
    Suite à la bataille de Clontarf, beaucoup de dirigeants se disputeront pour le trône. L'un d'entre eux s'appelle Diarmaid Mac Murchada. Il est chassé d'Irlande en 1166, est va chercher refuge et aide auprès du roi Henri II d'Angleterre. Ce dernier, voit une occasion de conquérir l'Irlande, conquête qu'il enviait depuis plusieurs années, et offre les services d'un de ses vassaux, le roi normand Richard de Clare, à Mac Murchada pour reconquérir son royaume.De victoires en victoires, les normands installent peu à peu leur influence sur le peuple irlandais. Cependant, le roi Henri II juge que l'installation d'un royaume normand indépendant sur l'île d'Irlande peut-être un danger potentiel pour l'Angleterre et décide donc de faire un débarquement en 1171 et institue son fils John comme seigneur d'Irlande. Les normands créent des alliances avec les irlandais. 

    Le XIVème siècle est marqué par un retour à la culture gaélique qui se réimplante de plus en plus et efface peu à peu l'influence normande. Suite à cela, les colons anglais paraissent "plus irlandais que les irlandais eux-même". C'est pour cela qu'en 1366 sont adoptés les Statuts de Kilkenny, qui interdisent dans les régions sous autorité anglaise de parler la langue irlandaise, de porter les habits traditionnels des gaéls, ou de montrer une quelconque pratique gaélique, afin de montrer une nette séparation entre les deux populations.
    Cependant, ses statuts ne sont pas vraiment respectés, laissant à la culture gaélique la possibilité d'évoluer d'avantage. L'Angleterre ne prend pas la peine de s'en occuper, trop occupée par la guerre de cent ans.

    Irlande en 1450
    En 1494, la couronne anglaise déclare sa domination sur toute l'île par la loi Poynings qui soumet le parlement irlandais à une totale obéissance à l’Angleterre. Sir Edward Poynings est un militaire et diplomate et un représentant des intérêt anglais. Suite à une convocation au Parlement, il réinstaure les Statuts de Kilkenny, assure une protection des terres du "Pale", zone anglaise; et réduit les pouvoirs des seigneurs anglo-irlandais. Le Parlement Irlandais est assujettit à la couronne anglaise en soumettant tout projet de loi à l'assentiment royal, avant qu'il ne soit adopté par le Parlement et ce, jusqu'en 1800.

    Henri VIII
    Suite à l'Acte de Suprématie marquant les fondements de la religion anglicane, Henri VIII souhaite instaurer cette réforme en Irlande en 1537. Cependant, les irlandais sont encore trop attachés au catholicisme. C'est alors que commencent les pillages et destructions des monastères et des reliques religieuses.
    Henri VIII,  devient en 1541, suite à une réunion au Parlement des chefs gaels et seigneur Pale, roi d'Irlande.

    Hugh O'Neill
    Hugh O'Neill, comte de Tyron, s'allie avec les chefs d'Ulster (Partie qui résiste encore à l'autorité anglaise), prépare une révolte en 1595. Cependant, suite à un refus d'aide militaire de l'Espagne, il manque de moyen le conduisant à la défaite. Cela le contraint avec les autres chefs à fuir le pays. C'est la fuite des comtes ou "Teitheadh na nIarlaí" en irlandais. Privés de leurs leaders, le peuple se retrouve sans défense face aux autorités anglaises qui commencent à s'étendre en Ulster avec le protestantisme, et privent les paysans de leurs terres. Ces derniers ne trouvent guère de choix que de partir retrouver leurs anciens dirigeants et partent en directions de la Barbade dans les plantations de tabac, puis dans les îles des Caraïbes, en essayant de se faire parler d'eux le moins possible.

    « Tin WhistleLe général »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Juillet 2011 à 00:38
    mamzelle.B

    Je suis ravie de découvrir des pans d'histoire de ton joli Pays et je découvre votre histoire avec plaisir !

    Ah ! ces envahisseurs anglais, que de mal ont-ils pu faire !

    bonne soirée et à bientôt

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :